To cut or not to cut ?

Voila mes chères lectrices, je me trouve face à un dilemme.

Avec le printemps et l’arrivée des beaux jours, j’envisage de me faire couper les cheveux. Seulement voilà si j’ai enfin déniché la perle rare en matière de coiffeur, je doute de la coupe que je devrais adopter. J’ai été par le passé quelque peu traumatisée par les massacres capillaires (non je n’exagère pas, non je ne suis pas hystéro des veuch) répétés desquels j’ai été victime. Mais que fait la police ?! Je vous le demande. . .

Tout à commencé lorsque j’étais en première au lycée. J’ai eu envie de revenir au carré après avoir laissé pousser mes longueurs quelques années. Moi qui espérais passer un moment de détente et de relaxation suis ressorti avec les nerfs en pelotes et les larmes aux yeux. Ma coiffure ressemblait davantage à un panneau « cédez le passage » qu’à autre chose. Rien que d’y penser j’en ai encore la gorge serrée.  (Bonjour la drama queen)

Depuis ce jour, je n’ai eu qu’une obsession, ne pas céder à la tentation des ciseaux.  Tout ce passait plutôt bien. J’avais trouvé un petit coiffeur de quartier qui me coupait les cheveux exactement comme je le voulais et qui semblait avoir enfin compris ce que je voulais faire subir à mes cheveux.  Et puis, il y a un peu plus d’un an et demi, le drame. Le DRAME vous dis-je!

Pour comprendre l’ampleur de la situation, il faut que vous sachiez que j’ai les cheveux naturellement blonds cendrés. N’ayant que très peu été à la plage cette fameuse année, et les autres qui suivirent d’ailleurs, je voulais apporter un peu de lumière à mes longueurs tout en conservant un rendu aussi naturel que possible. A savoir, un balayage ultra léger aux mèches aussi fines que des fils d’or. Photos à l’appui, j’étais fin prête pour la grande aventure. Moi qui jamais au grand jamais n’avais osé toucher à la couleur de mes cheveux étais heureuse et sereine à l’idée de ce petit changement.  Mais évidemment, rien ne s’est passé comme prévu. Je ne sais pas quoi vous dire, la fée des coiffeurs à probablement soigneusement évité mon berceau et ruminé une incantation du style « toi la blondasse jamais tu n’auras une jolie tignasse ».  J’ai franchi la porte du salon les cheveux blonds platines avec des mèches style 90’s autoroute du soleil. (Oui j’aime bien les comparaisons routière. C’est peut être inhérent à un autre drame de ma vie à savoir le permis de conduire que j’ai obtenu tout de même rassurez vous )

Une crise de larmes plus tard et une remise en place du dit coiffeur, j’ai était contacté pour que celui ci rattrape le coup. On a donc tout foncé. Avec le temps, la couleur a dégorgée et je me retrouve aujourd’hui avec une sorte de ombré plutôt naturel.

Vous imaginez bien que je n’ai jamais remis les pieds  dans ce salon. C’est là que j’ai découvert Clémentine. qui possède le Clémentine Hair Workshop à Nice.  Elle est adorable, prend soin de chaque client et coupe parfaitement les cheveux. Un bonheur !!! J en’y suis allé qu’une fois mais une de mes meilleures amie s’y fait coiffer (c’est elle qui m’a conseillé ce salon et je l’en remercie) et ma soeur aussi. Allez y donc les yeux fermés!

Bref, cet article n’a qu’un seul but, quelle coupe adopter? Pinterest regorge de multiples clichés sur lesquels s’affrontent deux teams.

La première: La Toupou Team (référence direct au dessin animé. Elle prône les cheveux long et « wild ». J’adore, je trouve ça tellement joli!

 

La second: La bob team à savoir les ferventes adeptes du carré long. C’est beau, facile d’entretien. J’aime aussi beaucoup.

Alors que faire ? Dois je me contenter de rafraîchir la coupe (mes cheveux m’arrivent aujourd’hui un peu au dessus de la taille) ou tout couper. To cut or not to cut ? J’attends vos avis !

Ha oui, n’hésitez pas à me faire part de vos aventures capillaires, j’ai envie de rire.

 

Publicités

3 réflexions sur “To cut or not to cut ?

  1. Le carré long me parait être un bon compromis !
    Et puis, ce sera plus sympa pour l’été.
    Si tu as vraiment peur, vas-y étape par étape. Cette fois-ci, coupe juste quelques centimètres. Puis, tu couperas un peu plus la fois suivante 😉
    Bisous !

    J'aime

Papotages

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s